Romance category

Pour cause de fin de bail

Beaucoup de personnes, lesquelles feraient, d’ailleurs, bien mieux de se mêler de leurs propres affaires, m’ont souvent objecté : – Monsieur, vous donnez à vos ouvrages des titres qui n’ont aucun rapport avec la matière qui constitue le livre, comme par exemple On n’est pas des bœufs, Le parapluie de l’escouade ou Amous, délices et orgues. Cette façon d’agir n’est point l’indice d’une mentalité bien sérieuse. À la longue, ce reproche me piquait au vif et bientôt je m’efforçais à ne plus l’encourir. Je n’y suis qu’à mi parvenu ; pourtant il y a du progrès, jugez plutôt : J’ai intitulé ce livre Pour cause de fin de bail, non pas qu’il y soit question de rien qui effleure ce sujet, mais simplement parce que je vais déménager au terme d’avril prochain. Je devais cette explication au lecteur, je la lui 6 ai donnée. Nous sommes quittes.

published on 20-11-2019 - 151 विचार
Deux et deux font cinq (2 + 2 = 5)

Je le connus dans une vague brasserie du Quartier Latin. Il s’installa près de la table où je me trouvais, et commanda six tasses de café.

published on 20-11-2019 - 120 विचार
La petite Rose, ses six tantes et ses sept cousins

La pauvre petite Rose Campbell s’était réfugiée un jour dans le grand salon de ses tantes, afin de rêver à ses chagrins, sans crainte d’être dérangée par personne. Elle éprouvait une sorte de joie amère à pleurer, et, sachant par expérience que ses larmes n’allaient pas tarder à couler, elle tenait déjà son mouchoir à la main pour les essuyer. Son petit corps frêle et maladif était comme perdu dans les profondeurs d’un vaste fauteuil ; ses grands yeux bleus, légèrement cernés, regardaient sans les voir les objets qui l’entouraient, et sa figure pâle avait une expression douloureuse au-dessus de

published on 20-11-2019 - 122 विचार
Les Rôdeurs de frontières

Les immenses forêts vierges qui couvraient le sol de l’Amérique septentrionale tendent de plus en plus à disparaître sous les coups pressés des haches des squatters et des pionniers américains dont l’insatiable activité recule de plus en plus vers l’ouest les bornes des déserts. Des villes florissantes, des champs bien labourés et soigneusement ensemencés, occupent maintenant les régions où, il y a dix ans à peine, s’élevaient des forêts impénétrables dont les ramures séculaires ne laissaient que faiblement pénétrer les rayons du soleil, et dont les profondeurs inexplorées abritaient des animaux de toutes sortes, et servaient de retraites à des hordes d’Indiens nomades, dont

published on 20-11-2019 - 102 विचार
Le Mangeur de poudre

Les événements dont le récit va suivre se sont passés à l’époque où eut lieu la première grande émigration pour l’Ouest : d’innombrables aventuriers sillonnaient alors les fleuves, les forêts et les vallées de l’Ohio ; mais quelque nombreuse que fût cette fourmilière humaine, elle n’avait encore rien changé à l’aspect du désert dans lequel elle se trouvait perdue et imperceptible comme des grains de sables.

published on 20-11-2019 - 119 विचार
Les Forestiers du Michigan

Il faisait nuit dans le désert ! une nuit de tempête, de sombre horreur ! une nuit de mort ! C’était aux époques légendaires de la jeune Amérique ; antérieurement à ses luttes glorieuses pour l’Indépendance ; bien avant que la civilisation eût abordé les profondeurs de ses forêts immenses, solitaires, mystérieuses.

published on 20-11-2019 - 114 विचार
Le forestier

À cinq ou six lieues, un peu plus ou un peu moins peut-être, de la ville de Tolède, l’antique capitale des rois goths, puis des rois maures, après le démembrement du califat de Cordoue, et qui, après avoir eu deux cent mille habitants, en compte à peine vingt-cinq mille aujourd’hui, tant la dépopulation marche vite dans cette malheureuse Espagne ;

published on 20-11-2019 - 124 विचार
Ourson Tête-de-Fer

Causerie en forme d’introduction, dans laquelle l’auteur révèle au lecteur comment il fut amené, au moment où il s’en doutait le moins, à raconter la présente histoire.

published on 20-11-2019 - 120 विचार
L’Olonnais

Le 24 mars de l’an de grâce 1648, le veilleur de nuit, après avoir agité sa crécelle, achevait d’annoncer, d’une voix enrouée et chevrotante, aux bons bourgeois de la petite ville des Sables- d’Olonne, qu’il était dix heures du soir, que le vent soufflait en foudre, que la mer était grosse, qu’il gelait à pierre fendre, mais que tout était tranquille, et que, par conséquent, ils pouvaient continuer à reposer plus ou moins paisiblement jusqu’au matin, auprès de leurs femmes ; renseignements au reste d’une exactitude rigoureuse, lorsque tout à coup un grand bruit s’éleva du côté de la porte de Talmont, et une troupe de cavaliers fit à

published on 20-11-2019 - 145 विचार
Cœur-de-Panthère

Il n’y a pas, sous le soleil, de paysage plus splendide et plus riche en beautés sauvages que le territoire à l’ouest de la Nébraska, sur lequel ce déroulent les plaines de Laramie.

published on 20-11-2019 - 126 विचार
Le commandant Delgrès

Les hautes montagnes qui occupent le centre de l’île de la Guadeloupe et vers lesquelles, depuis le bord de la mer, le terrain s’élève peu à peu par marches immenses et magnifiques comme un escalier de géant, ont toutes été, à une époque reculée, des volcans redoutables.

published on 20-11-2019 - 114 विचार
Le Chasseur de rats

À Armand Lapointe L’auteur de la Chasse aux fantômes, de la Vie parisienne et de tant d’autres ouvrages aimés du public Son ami, GUSTAVE AIMARD.

published on 20-11-2019 - 128 विचार
Les Terres d'Or

Bien loin, bien loin de la civilisation, s’étendent à l’infini, dans les vastes Amériques, des plaines immenses entrecoupées de prairies plus immenses encore. C’est, ou plutôt, ce fut le territoire indien.

published on 20-11-2019 - 123 विचार
Les pieds-fourchus

Les nombreuses superstitions qui régnaient dans la Nouvelle-Angleterre, avant la guerre de l’indépendance, ont survécu dans beaucoup de contrées. Malgré le progrès de la civilisation, elles maintiennent leur empire sur l’inculte population des frontières.

published on 20-11-2019 - 121 विचार
Jim l'Indien

En 1879, paraît sous la double signature de Gustave Aimard et Jules Berlioz d’Auriac, Jim l’Indien, comme onze autres romans publiés chez l’éditeur Degorce-Cadot. Ces romans étaient pourtant parus une première fois chez l’éditeur Brunet, sous la seule signature de Jules Berlioz d’Auriac. Il y aurait donc eu accaparement des œuvres par Aimard, offrant en échange sa célébrité à un Jules Berlioz d’Auriac qui n’avait pas la sienne. La situation se complique lorsqu’on découvre, avec Simon Jeune, spécialiste de ces questions, que les romans de Jules Berlioz d’Auriac seraient sans doute dus, en réalité, à la plume d’auteurs américains, traduction et adaptation de dime novels peu connus.

published on 20-11-2019 - 162 विचार
L'aigle-Noir des Dacotahs

La civilisation est animée d’une force immense qui la pousse à une expansion sans limite ; comme la vapeur impatiente que soulève une ardente flamme, elle est toujours en ébullition, prête à se répandre hors des limites connues. La civilisation est le mouvement perpétuel de l’humanité, toujours à la recherche de l’infini.

published on 20-11-2019 - 116 विचार
Les bandits de l’Arizona

Les bandits de l’Arizona est l’un des derniers romans de Gustave Aimard (1818-1883), dont la spécialité était les romans de l’Ouest américain. Aussi populaire, en son temps, qu’Eugène Sue et Paul Féval, il a écrit une soixante de romans. Vers la fin de sa vie, pourtant, la vogue de ces romans de l’Ouest s’estompe, et Aimard, méprisé de l’élite et des universitaires, tombe dans un certain oubli. Les bandits de l’Arizona a paru pour la première fois en 1881, chez Blériot, à Paris.

published on 20-11-2019 - 128 विचार
La loi de Lynch

(Les numéros indiquent l’ordre dans lequel ces romans doivent être lus.) 1. Les trappeurs de l’Arkansas. 2. Le Grand Chef des Aucas. 3. Le chercheur de pistes. 4. Les pirates des prairies. 5. La loi de Lynch.

published on 20-11-2019 - 135 विचार
Les pirates des prairies

(Les numéros indiquent l’ordre dans lequel ces romans doivent être lus.) 1. Les trappeurs de l’Arkansas. 2. Le Grand Chef des Aucas. 3. Le chercheur de pistes. 4. Les pirates des prairies. 5. La loi de Lynch.

published on 20-11-2019 - 131 विचार
Les trappeurs de l’Arkansas

Du même auteur, à la Bibliothèque : L’Aigle-Noir des Dacotahs Les bandits de l’Arizona Les pieds-fourchus Jim l’Indien

published on 20-11-2019 - 126 विचार
La destinée

Le jeune docteur Martelac, les deux mains dans ses poches et les yeux fixés sur les pavés inégaux entre lesquels une pluie d’orage venait de laisser des plaques d’eau jaunâtre, descendait une longue rue en pente comme il y a tant à Poitiers.

published on 20-11-2019 - 136 विचार
La mésaventure

Dépouillée soudain des nues orageuses, la lune, de sa pure clarté, glace les dunes, les conques des vagues annonciatrices, les terrasses musicales du Casino, enfin se mire au lisse visage de la vierge qui, seule sur le plus haut belvédère, dresse son indécis corsage de pourpre et d’or vert dans la sérénité nocturne.

published on 20-11-2019 - 141 विचार
La glèbe

La vaste cuisine de ferme tiède après le dîner ; où s’étirent les ombres sur le carreau rose, où la vieille servante droite et plate essuie la vaisselle tintante ; là Cyrille vient s’asseoir cette veillée d’hiver.

published on 20-11-2019 - 144 विचार
Le conte futur

Philippe pressentit dans les lettres de son oncle le dessein d’unir Philomène au commandant de Chaclos. L’angoisse extrême qui le prit alors au cœur l’étonna d’abord. Sa cousine comptait cinq ans de plus que lui. En outre, elle avait un caractère grave, et elle agréerait certes mal les turbulences du cornette aux Guides qu’il était.

published on 20-11-2019 - 174 विचार
L’Eau-qui-dort

On voyait en 18.. à Paris, dans la rue Miromesnil, un vieil hôtel que de récentes constructions ont fait disparaître, et qui, depuis plus de vingt ans, semblait menacer ruine ; mais tel qu’il était, solidement bâti en fortes pierres de taille noircies par les pluies de cent hivers, il aurait bravé les efforts du temps, si un matin la spéculation ne l’avait jeté par terre.

published on 20-11-2019 - 218 विचार
Récits d’un soldat

Les pages qu’on va lire sont extraites d’un cahier de notes écrites par un engagé volontaire. Il n’y faut point chercher de graves études sur les causes qui ont amené les désastres sous lesquels notre pays a failli succomber, ni de longues dissertations sur les fautes commises. Non ; c’est ici le récit d’un soldat qui raconte simplement ce qu’il a vu, ce qu’il a fait, ce qu’il a senti, au milieu de ces armées s’écroulant dans un abîme. À ce point de vue, ces souvenirs, qui ont au moins le mérite de la sincérité, ont leur intérêt ; c’est un nouveau chapitre de l’histoire de cette funeste guerre de 1870 que nous offrons à nos lecteurs.

published on 20-11-2019 - 124 विचार
Madame Rose

Parmi les villages que les jeux de la fantaisie et de la spéculation ont élevés aux environs de Paris, il n’en est peut-être pas de plus joli et de plus frais que Maisons. La mode l’a un peu gâté en multipliant les jardins et les cottages ; mais elle n’a pu détruire ni la beauté de la Seine qui le côtoie, ni la majesté royale des avenues qui l’entourent.

published on 20-11-2019 - 135 विचार
Marina

Dans une province du nord, dans un de ces vieux châteaux où la superstition habitait encore avec toutes ses conséquences, se voyait réunie, un jour d’orage de l’année 1570, autour d’un enfant nouveau-né, une famille empressée de connaître son sort, sur lequel allait prononcer une vieille femme, dont la figure semblait appartenir à la région des esprits de ténèbres.

published on 20-11-2019 - 136 विचार